Pat Lipsky, « Les Vitraux »

Exposition
Du 8 juin ay 7 juillet 2002
Vernissage le 8 juin 2002
De 15 heures à 19 heures

« Les vitraux ont une qualité kaléidoscopique quasi hypnotique. Et puis les vitraux sont les images elles-mêmes : tellement charmantes, sincères, simples et directes. » Pat Lipsky

Pat Lipsky a commencé sa carrière au début des années 70 en exposant à la galerie André Emmerich à New York. Depuis, elle est une des grandes figures de la tradition formaliste américaine au même titre que Morris Louis, Jules Olitski et Kenneth Noland. Pat Lipsky vit et travaille à New York où elle vient de se voir attribuer le prix de l’American Academy of Arts & Letters (l‘équivalent de notre Académie Française).

Si elle est surtout connue pour ses peintures abstraites (« les fameux grids »), l’intérêt de Pat Lipsky se porte sur les formes générées par la culture au premier rang desquelles les vitraux de nos plus belles cathédrales. Au cours de l‘été 2001 elle part étudier, à la manière des compagnons, les secrets des coloristes du moyen âge: « Je décidais alors que ce n’est pas par accident que le “French Ultramarine Blue” porte ce nom. Ii semble que les Français ont inventé la couleur bleue ».

Les œuvres qui vous sont présentées sont le fruit, appliqué et inspiré, de ces sept semaines estivales au cours desquelles Pat Lipsky s’est réapproprié, à la gouache, les plus beaux vitraux des cathédrales de Bourges, Chartres, Troyes, la Sainte Chapelle, Laons, Sens, Cluny, Notre Dame et Soissons.

Back